Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 mai 2011 5 13 /05 /mai /2011 16:35

Solid’Arles, épicerie solidaire, a été créée il y a déjà un peu plus de 5 ans sur une idée simple : faire une activité économique viable de vente de produits agricoles avec un circuit commercial court sans intermédiaire, en payant un juste prix aux producteurs locaux et où les consommateurs paient en fonction de leurs revenus tout en les sensibilisant à une alimentation responsable. En effet, beaucoup de gens mangent à leur faim, mais beaucoup mangent mal à cause de revenus trop faibles mais aussi à cause d’un manque d’éducation culinaire. Préparer une soupe de légumes n’est pas compliqué et revient tout de même moins cher que d’acheter des boites au goût infâme en grandes surfaces !

Au départ, le projet est né de la volonté de l’Association Solidarité Paysans Provence et de quelques individualités. Depuis, certains sont partis pour divergences, notamment sur les actions d’animations à mener. Un conflit à éclaté avec le propriétaire des lieux, la SEMPA, pour les travaux d’aménagements à réaliser afin d’améliorer les conditions de travail des employés et d’équiper le local d’une cuisine digne de ce nom pour les cours de cuisine dispensés aux adhérents. Ce sont des péripéties normales dans une structure où le partenariat est multiple, tant individuel que collectif. Finalement, après quelques mois de tergiversations, toutes les demandes de travaux seront prises en compte par la SEMPA. Aujourd’hui, producteurs, consommateurs (consomm’acteurs), structures associatives (Croix Rouge, Secours Catholique, Secours Populaire, CLCV, VCM, Solidarité Paysans, ADEAR) ou institutionnelle comme le CCAS cohabitent au sein d’un Conseil d’Administration, constitué de 3 collèges (Producteurs, Consommateurs, institutionnels), qui gère la structure. Plusieurs Commissions et Comités travaillent à côté  au bon fonctionnement  et à la pérennisation du projet et au respect de ses valeurs. La Commission producteurs gère les approvisionnements, la répartition des productions, la qualité, la logistique,… La Commission bénévoles s’occupe de l’appui à la vente, du lien  avec les adhérents, de la communication (édition d’une feuille mensuelle d’informations : « Le Fouzitou »), des animations (ateliers « Kuizitou », manifestations diverses), des relevés de prix,… La Commission qualité-prix fixe les prix et définit la stratégie commerciale. La Commission « actions en faveur des publics fragilisés » avec les travailleurs sociaux, le Comité de pilotage avec l’ACCM, le C.G.13, la ville d’Arles, et la SEMPA qui participent tous au financement, le Comité éthique avec les membres fondateurs, complètent l’organisation qui peut sembler lourde mais garantit la participation de tous.

 

 Acheter ses fruits et légumes à Solid’Arles ou dans une AMAP* c’est bénéficier de produits frais et de qualité mais c’est aussi défendre une petite agriculture de proximité qui risque de disparaître. Nous en avons eu un exemple près de chez nous, à Mollégès, Pierre Priolet a préféré couper ses poiriers que de vendre à perte aux centrales d’achat des hypermarchés (son site : www.consommer-juste.fr ).

* Association pour le Maintien d’une Agriculture Paysanne. Il en existe une à FOURQUES, chez Anne-Marie et Giovanni PELIZZARI, Mas Sainte Marie, chemin du Rouinet (04.90.93.34.32 – 06.21.06.12.63). Les producteurs s’engagent à cultiver sain dans le respect de l’environnement et à distribuer équitablement la récolte de leur potager sous forme de panier. L’adhérent s’engage pour une durée de 6 mois à régler en une ou plusieurs fois le prix des paniers et à venir les récupérer chaque semaine.

 Solid'Arles pratique :

Le magasin est situé dans le quartier de Griffeuille, au N°14 avenue Kennedy (04.90.49.99.10, http://solidarles.free.fr ). Il est ouvert à tous, sans condition autre que l’adhésion annuelle (1 € minimum). Il faut s’inscrire, le mardi après-midi ou le jeudi matin, pour bénéficier des tarifs réduits (apporter les justificatifs). Les étiquettes des produits indiquent la variété, l’origine, le prix réglé au producteur et les 2 tarifs à la vente : un tarif « Conso2 » (pour tout adhérent) et un tarif plus bas « Conso 1 » (public en difficulté). Le magasin est ouvert du mardi au samedi  (horaires différents selon les saisons). L’association compte actuellement un peu plus de 2 200 adhérents, elle emploie 4 personnes et bientôt une 5ème qui sera chargée de l’animation.

 

 

Solid’Arles et les cantines scolaires :

Le 29 mars s’est tenue une réunion publique à la Maison de la Vie Associative concernant le devenir de la restauration scolaire, car le contrat Sodexho arrive à son terme en 2012. La question était « quelle restauration souhaitons-nous pour nos enfants ? ». Les organisateurs (FCPE, FSU, ATTAC) ont souligné à la fois le manque de goût, de transparence sur l’origine des produits et l’opacité du contrat et des comptes de la Sodexho examinés dans le cadre de la commission de contrôle de la délégation de service public à laquelle ils participent. Les enjeux de la restauration collective sont importants : la question de l’approvisionnement local en produits frais et de saison permettrait de soutenir nos producteurs, de réduire l’impact environnemental des déplacements et à nos enfants de manger équilibré. La cantine est aussi un temps pédagogique qui pourrait être utilisé pour réapprendre à mieux se nourrir pour être en meilleure santé. C’est dans cet esprit que Solid’Arles va démarrer, en partenariat avec la Ville et l’école Jules Vallès de Griffeuille, la campagne « un fruit à la récré », financée par l’Europe. Faire découvrir l’importance de manger des fruits au goûter rentre bien dans la démarche pédagogique de l’association. Nous faisons appel aux bonnes volontés pour nous donner un coup de main. Bien amicalement vôtre.                Henri TISSEYRE  (Le Fouzitou N° 26, mai 2011).

 

 

Solid'Arles 13-05-2011 001

Solid'Arles 13-05-2011 004

Solid'Arles 13-05-2011 003

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Blog de l'Association Sud Semestres-Plan du Bourg. Siège : N°11, rue Léo Lagrange 13200 ARLES
  •  Blog de l'Association Sud Semestres-Plan du Bourg. Siège : N°11, rue Léo Lagrange 13200 ARLES
  • : Informations et commentaires sur les projets des quartiers de Barriol, des Semestres, de Plan du Bourg et plus largement sur la Ville d'ARLES. Présentation et activités de l'Association Sud Semestres-Plan du Bourg.
  • Contact

Recherche