Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
4 février 2013 1 04 /02 /février /2013 11:46

Ce week-end, encore deux cambriolages dans le lotissement des Flamants, dont nous avons eu connaissance. Pour l'un, c'est la demeure d'une personne veuve, âgée et avec peu de moyens qui a été visitée et mise sans dessus-dessous. On lui a dérobé son seul objet de distraction et de quelque valeur, son poste de télévision. Mais quelle est cette race de voyous qui tantôt agressent, tantôt dévalisent des personnes âgées qui n'ont que le minimum pour vivre? Ont-ils encore une parcelle d'humanité pour perturber violemment les dernières années de vie de ces gens là? Les habitants isolés sont traumatisés par ces évènements. La peur s'est installée dans les lotissements du quartier.

Repost 0
2 février 2013 6 02 /02 /février /2013 10:32

Lorsque nous réclamons plus de sécurité dans nos quartiers, cela ne veut pas obligatoirement dire : « Police partout ». D’ailleurs, sur ce sujet un vieux slogan a la vie dure mais réaliste : « Police partout, justice nulle part ». Evidemment, un régime politique qui mettrait des policiers partout s’expose à des dérapages. Comme dans toute catégorie de corps social, il y a forcément un pourcentage de ripoux dans la Police. Dans la région, nous avons l’exemple de la B.A.C. des quartiers nord de Marseille.

Lorsque nous dénonçons l’insécurité, la progression des méfaits des uns ou des autres où encore les nuisances d’un squat occupé par des Roms cela ne veut pas dire que nous serions des xénophobes comme l’a laissé entendre une feuille politique confidentielle signée de diverses organisations et distribuée dans Arles. Nous sommes tout simplement réalistes en exigeant que nos droits soient aussi respectés.

Le constat est là : la politique du chiffre au sein du Ministère de l’Intérieur et la désertion dans les quartiers d’une police de proximité ont fait des dégâts. La hausse des cambriolages en France, en 2012, est confirmée par des chiffres officiels : zone Police : + 4,7 %, zone Gendarmerie : + 14,7 %, la hausse des vols avec violences est de + 65 % pour Arles en 2012!!! L’Association des Copropriétaires du Lotissement les Flamants a dénombré, entre 2010 et 2012, sur leur seul lotissement, 288 méfaits dont 69 effractions/cambriolages et 68 dégradations de véhicules !!! Pour mettre un coup d’arrêt à ces problèmes d’agressions et de cambriolages, il faut dans l’immédiat plus de policiers sur l’Arrondissement. On constate que lorsque la police est plus présente dans un quartier, les méfaits se calment mais repartent immédiatement dans un autre quartier. Il faudrait également revoir dans nos rues des rondes à pieds de policiers en uniforme ou en civil, qu’ils soient nationaux ou municipaux. Nous estimons que c’est aux élus de la République et notamment à M. le Maire à demander des renforts de police à l’Etat, à accélérer l’installation de la vidéosurveillance même si ses effets sont limités, à mettre enfin sur le terrain la Police Municipale qu’il nous promet depuis 5 ans et à créer un Centre de Surveillance Urbain  (CSU), du type de celui de la ville de Saint-Martin-de-Crau, qui ferait travailler ensemble la Gendarmerie, la Police Nationale, la Police Municipale, le responsable de la vidéo surveillance, un référent « bailleurs sociaux » et la cellule Sécurité Participative Citoyenne, composée de citoyens volontaires pour surveiller leur zone et signaler tout problème, à l’instar des « voisins vigilants ». Ces propositions renforceraient la sécurité des habitants et éviteraient de voir  fleurir inévitablement des milices privées, néfastes pour les libertés. 

Quand à l’Etat, il devrait rétablir la sécurité économique, sociale et sanitaire des quartiers défavorisés car la pauvreté est source d’instabilité et de conflits. Parallèlement, l’accompagnement préventif ne doit pas être négligé, il faut plus d’éducateurs et de médiateurs sociaux afin d’encadrer les jeunes à problèmes et aider les parents défaillants. Et, peut-être, revoir leurs missions car les comportements ont changé.

Evidemment, tout cela à un coût mais les citoyens doivent retrouver la sérénité d’avant et bénéficier pleinement de leurs droits garantis par la Constitution.

Déclaration des Droits de l’Homme et du Citoyen, 26 août 1789 :

Article IV : La liberté consiste à pouvoir faire tout ce qui ne nuit pas à autrui : ainsi l’exercice des droits naturels de chaque homme n’a de bornes que celles qui assurent aux autres Membres de la Société, la jouissance de ces mêmes droits. Ces bornes ne peuvent être déterminées que par la Loi.

Repost 0
30 janvier 2013 3 30 /01 /janvier /2013 19:18

Assemblée Générale annuelle

L’Assemblée Générale de notre association aura lieu le :

 Lundi 04 février 2013 à 18 heures

à la Maison de la Vie Associative, boulevard des Lices. Un pot de l’amitié clôturera cette A.G. L’assemblée générale, organe suprême et souverain, est un temps fort et démocratique de toute association. Nous vous remercions de bien vouloir participer à cette réunion à laquelle l’ensemble des adhérents est convié.               

 Ordre du Jour :

►Rapport moral et compte-rendu d’activités de l’année 2012,                                                                   

 ►Compte-rendu financier,                                                   

 ►Appel des cotisations pour 2013 (10 euros par foyer), 

►Election des Administrateurs : renouvellement partiel,     

►Questions diverses.                         

Le Conseil d’Administration sortant,

Repost 0
29 janvier 2013 2 29 /01 /janvier /2013 10:12

Lundi soir 28 janvier, avait lieu la traditionnelle cérémonie des vœux de la CCI du Pays d’Arles. Cette fois, les services de la Ville n’avaient pas protégé, par des piquets provisoires et de la rubalise, les îlots et espaces verts situés autour de la CCI, contrairement à ce qui avait été fait lors des journées Provence Prestige et de la soirée des Vœux du Maire, sur proposition de l’élue du quartier. Les nombreux invités (Maires et élus de l’Arrondissement, adhérents et amis) du Président Francis GUILLOT ne se sont pas gênés pour considérer ces espaces comme des parkings naturels pour leur véhicule. Il faut dire que l’entrée d’un parking proche est toujours obstruée par un rocher. Manque de coordination ? C’est tout de même choquant cet incivisme venant de responsables qui devraient donner l’exemple !

 

Nouveau logo national des CCI :

CCI symbol 2012

Repost 0
28 janvier 2013 1 28 /01 /janvier /2013 15:34

La Ville a lancé une première opération de remplacement de 136 mâts et luminaires des rues d’Arles pour une sécurisation des mâts, un abaissement de la hauteur des feux et une réduction de la puissance des ampoules. Selon les cas, on passe de 250 W à 150, de 150 à 100 et de 125 à 70 W, le tout en éclairage blanc. Certaines rues de notre quartier sont concernées par ces changements comme actuellement le chemin des Semestres.

 

ASSPB 28-01-2013 001

 

ASSPB 28-01-2013 002

Repost 0
27 janvier 2013 7 27 /01 /janvier /2013 12:17

Samedi 26 janvier dans l'après-midi, deux nouveaux cambriolages, rue Henri Satre. Pendant que les propriétaires travaillaient, afin de vivre d’un maigre salaire, les oisifs s’attaquaient à leur patrimoine. Des riverains ont remarqués le manège depuis longtemps : des jeunes adultes en voiture patrouillent dans le quartier et envoient faire les mauvais coups par de plus jeunes qu’eux, plus agiles et surtout non sanctionnés lorsqu’ils se font prendre. Ces derniers circuleraient par deux sur une petite moto. Malgré ces signalements, les enquêtes de la Police n’aboutissent pas souvent. Voudrait-on acheter la paix sociale ? Un flic marseillais, Marc La Mola, a écrit quelque chose d’intéressant, dans son livre «Le  Sale Boulot » (éditions Gawsewitch) : « … quand la police réussit à démanteler un réseau, comme l’a dit un bailleur, pendant plusieurs mois, les loyers ont du mal à rentrer… ». Alors, on se calme !!!

D’autre part, le Procureur du Tribunal de Tarascon a indiqué que les vols avec violence (surtout sur les particuliers) étaient passés à Arles de 156 faits en 2011 à 257 en 2012 ! Ce qui fait une hausse de 65% sur une année. Dans ces conditions, si rien ne bouge, les gens se feront justice eux-mêmes.

Repost 0
26 janvier 2013 6 26 /01 /janvier /2013 14:32

Après la mise en place de la fibre optique, les deux premières caméras ont été installées à la halte des bus, boulevard Clémenceau. 26 autres devraient suivre tout au long de l’année 2013. En ce qui concerne notre quartier, des caméras seront installées route de Port-Saint-Louis (à proximité du groupe scolaire, avenue Salvador Allende (Centre Commercial) et au parking Sixte-Quenin. Les autres quartiers d’Arles devraient être équipés en 2014. La vidéosurveillance est un outil de prévention (effet dissuasif) dont les enregistrements peuvent être utilisés pour les enquêtes policières. Mais elle ne remplacera jamais l’efficacité de la présence sur le terrain des policiers. Plusieurs rapports concluent à l’inefficacité des politiques de vidéo protection. Certaines associations qualifient le système de « liberticide » et de « solution de facilité évitant de s’attaquer aux vrais problèmes ».

La Police Municipale, non armée, devrait aussi, cette année, apparaître dans nos rues. Le Maire avait avancé le chiffre de 20 agents, mais pour l’instant, il n’y en a que cinq, dont deux issus des ASVP. Evidemment, nous sommes loin du nombre de policiers municipaux en fonction dans la plupart des villes de France (Nîmes : 165 agents). Certaines villes (ex. : Cavaillon, 47 agents pour à peine 26 000 habitants) atteignent le nombre de 20 agents par tranche de 10 000 habitants, ce qui ferait pour Arles un centaine de policiers municipaux. Cela peut paraître énorme avec un coût non négligeable sur nos impôts locaux. Mais entre la démesure et l’insuffisance, il y a de la marge ! Les agressions et les cambriolages ont également un coût humain inestimable et un coût financier important.

Une loi d’avril 1999 encadre la mise en place et les missions de la Police Municipale. Pour en savoir plus : www.police.online.fr 

 

images

Repost 0
26 janvier 2013 6 26 /01 /janvier /2013 14:27

La commune des Saintes-Maries-de-la-Mer a toujours refusée de rejoindre une Communauté d’Agglomération et surtout pas ACCM. Le Préfet vient de prendre un arrêté lui demandant de rejoindre ACCM, qui regroupe les communes d’Arles, Saint-Martin-de-Crau, Tarascon, Boulbon et Saint-Pierre-de-Mézoargues, d’ici le 1er janvier 2014. Le Maire des Saintes posent des conditions d’intégration. Si les négociations n’aboutissent pas, le Préfet pourrait décider d’une intégration forcée. Mais d'ici là, il peut se passer beaucoup de choses puisque l’Etat veut créer une grande Métropole marseillaise englobant plusieurs Communautés d’Agglomération. Projet refusé par tous les Maires concernés.

Repost 0
23 janvier 2013 3 23 /01 /janvier /2013 11:13

Photos Daniel BOUNIAS, ville d'ARLES :8401880813 c8c4457ae7

 

Arielle LAUGIER a présenté ses vœux à la population à Maison Publique du Quartier. Elle a d’abord listé les interventions pour rendre plus agréable notre cadre de vie. Malgré un budget contraint, 285 000 € ont été dépensé en 2012, tous secteurs confondus, répondant ainsi à plus de 350 demandes d’intervention. Elle a ensuite remercié les services de la ville, les associations qui oeuvrent sur le quartier, l’équipe de l’Espace Familial de Vie, les bailleurs sociaux, les commerçants,… Elle n’a pas caché les problèmes récurrents : incivilités, nombreuses agressions physiques et matérielles, baisse de fréquentation du Centre Commercial,… Elle a également pointé avec satisfaction les pôles d’intérêt non négligeables : les animations régulières, les activités du Musée Arles Antique et de la C.C.I., les projets structurants : requalification de la R.N., contournement autoroutier, restauration des digues du Rhône, port de plaisance,… Terminant son propos par un souhait d’espoir : « … je veux garder une fenêtre d’espoirs grande ouverte, en vous disant que je veux croire en l’Homme. Celui qui prône la paix, en laissant toute violence de côté, celui qui combat toutes les misères en empruntant des chemins de Liberté, celui d’hier, d’aujourd’hui et de demain qui permettra d’avancer sur des bases de Solidarité, de Fraternité et de Respect. » M. le Maire a confirmé ses propos, reconnaissant que l’insécurité est une priorité à éradiquer par le développement de la médiation, la mise en place de la vidéo surveillance et la montée en puissance de la Police Municipale. Cependant, il faudra un certain temps, pour ne pas dire un temps certain avant de voir ces projets réalisés ! Enfin, l’élue a tenu à honorer les résidents du foyer Saint-Pierre de la Chrysalide en leur remettant la médaille de la Ville d’Arles pour le premier prix remporté par le char qu’ils ont confectionné, lors du corso des Prémices du Riz.

Un peu plus de cent personnes ont assisté à la cérémonie, dont seulement une petite dizaine d’habitants de Barriol, les autres venant des Semestres et de Plan du Bourg, Ce qui illustre le fossé citoyen qui se creuse entre ces populations malgré les nombreuses actions menées en faveur des habitants des grands ensembles.

 

8402970392 01eb8cba49

8401880223 acfd807917

Repost 0
22 janvier 2013 2 22 /01 /janvier /2013 09:43

« La première chambre civile du Tribunal de Grande Instance de Marseille, par jugement en date du 17 janvier 2013, juge que l'extension du Musée archéologique d'Arles a été faite sans l'accord et la participation d'Henri Ciriani et que la construction de l'aile nouvelle du musée qui constitue une dénaturation de l’œuvre, a été entreprise en violation de ses droits moraux d'auteur. »

Le Conseil Général a été condamné à verser à Henri CIRIANI 30 000 € de dommages et intérêts plus 3 000 € au titre de l’article 700. Le Conseil National de l’Ordre des Architectes obtient 1 500 €. Par contre, le Tribunal n'a pas accordé la remise en état, la jugeant disproportionnée dans la mesure où elle impliquerait la destruction d'un ouvrage en partie achevé. On peut dire que le C.G. 13 s’en sort plutôt bien. Le total des sommes accordées est modeste par rapport à l’investissement pour réaliser l’extension du Musée et la rénovation de la barge romaine qui devrait tourner autour de 6 millions d’euros (La Page N°43, janvier 2013). Cependant, ce jugement fait un peu tache pour l’image du Conseil Général et de son Président! De plus, même si la jurisprudence n’est pas favorable, l’architecte peut faire appel en espérant la remise en état de son œuvre.

 

ASSPB octobre 2012 006

Repost 0

Présentation

  • : Blog de l'Association Sud Semestres-Plan du Bourg. Siège : N°11, rue Léo Lagrange 13200 ARLES
  •  Blog de l'Association Sud Semestres-Plan du Bourg. Siège : N°11, rue Léo Lagrange 13200 ARLES
  • : Informations et commentaires sur les projets des quartiers de Barriol, des Semestres, de Plan du Bourg et plus largement sur la Ville d'ARLES. Présentation et activités de l'Association Sud Semestres-Plan du Bourg.
  • Contact

Recherche