Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
6 mars 2009 5 06 /03 /mars /2009 15:25

Nous vous proposons un repas dansant au restaurant « Le Pont Van Gogh », le samedi 04 avril 2009 à 20h. Durant le repas, composé d’une entrée, d’un plat, d’un dessert et d’un quart de vin, une animation vous sera proposée. Ensuite, vous pourrez danser. Tarif : 25 € par personne. Cette somme sera à régler directement au restaurateur. Toute autre consommation prise au cours de la soirée sera à votre charge. Inscriptions fermes avant le 28 mars  auprès de Antoine CARILLO (3, rue Marie-Rose Flandrin Pons) ou Albert LAUGIER (11, rue Léo Lagrange) par courrier ou e-mail.
Le restaurant Café "Le Pont Van Gogh" est situé au 18, rue Gaspard Monge-Z.I. Sud - 13200 ARLES  Tél. 04.90.96.56.38.

Repost 0
6 mars 2009 5 06 /03 /mars /2009 15:10

Cette 3ième édition, qui s’inscrit dans le cadre national des Parcours du cœur de la Fédération Française de Cardiologie, se déroulera le samedi 28 mars 2009 de 14 h. à 18 h. Notre association, qui participe depuis le début à cette manifestation, s’occupera plus particulièrement de la sécurisation du parcours de la course. Venez participer à cette action qui favorise la pratique sportive pour tous en sensibilisant à la prévention de la santé et au respect du handicap. Outre les 4 courses pédestres (course des pitchouns, des jeunes, le parcours du coeur et la course du souffle), des animations sont prévues ainsi que  de nombreux stands autour du sport, de la nutrition et des gestes qui sauvent. Inscriptions sur place à partir de 13 H. Cette année, la marraine est Stéphanie MARIAGE de Salin de Giraud, championne de tennis de table en fauteuil roulant, médaille de Bronze (tournoi par équipe) aux derniers Jeux Paralympiques de Pékin. 

Repost 0
26 février 2009 4 26 /02 /février /2009 15:26

Construction d'une salle polyvalente au Mas Saint-Pierre, pour le confort des 83 adultes handicapés mentaux qui résident au Mas. Le foyer est géré par l'association La Chrysalide dont la devise est "Vivre une vie ordinaire c'est extraordinaire" :

 

Aménagement d'une Voie Verte entre le Pont Van Gogh et le Mas d'Aling (le long du canal d'Arles à Fos), en attendant une prolongation jusqu'à Mas-Thibert puis jusqu'à Port-Saint-Louis dans le cadre de l'opération "Le Léman à la mer". Les travaux sont financés par la Région, le Conseil Général et la Compagnie Nationale du Rhône :




Enrochements (entre l'allée des Manades et l'ancienne voie ferrée) demandés par notre association à l'élue du quartier afin d'éviter les rassemblements nocturnes de véhicules dont les conducteurs font du bruit jusqu'à l'aube, abandonnant sur place les rebuts de leurs soirées, au grand dam des riverains :


Pose de barrières pour empêcher l'utilisation des zones piétonnes (entre l'école maternelle Les Magnanarelles et la rue Lou Seden) par des automobiles :
Repost 0
26 février 2009 4 26 /02 /février /2009 12:05

  

Finalement, Eugène CASELLI, le fragile Président P.S. de la Communauté Urbaine de Marseille Provence Métropole (CUMPM), a accepté la mise en service de l’incinérateur de Fos, courant 2010, au motif que le dédit que devrait verser MPM, en cas de refus, est énorme (500 millions d’euros). Au grand dam du Président P.S. d’Ouest Provence, Bernard GRANIE et du Maire P.S. de Fos/Mer, René RAIMONDI, qui continuent d’organiser réunions, manifestations, font des contre-propositions et souhaitent aller en Justice. Malgré la promesse d’E. CASELLI de diminuer la part d’incinération au profit de la méthanisation*. Le Président P.S. du CG 13, Jean-Noël GUERINI, après avoir plusieurs fois changé d’avis, a approuvé E. CASELLI. Quand au Maire P.C.F. de Port-Saint-Louis, Jean-Marc CHARRIER, s’il est toujours fermement opposé à l’incinérateur, il préfère rendre responsable l’Etat qui a validé le projet du Maire U.M.P. de Marseille, Jean-Claude GAUDIN.

Quant à nous, nous regrettons cette décision, prise, soit disant, pour économiser les deniers publics, dans l’immédiat. En fait, en terme de santé publique, le coût sera beaucoup plus élevé dans les années à venir pour les riverains et la Sécurité Sociale. Car la mise aux normes des nouveaux incinérateurs ne concerne que la dioxine. Or, des centaines d’autres substances cancérigènes sont émises, notamment des PCB. Rappelez-vous, le combat de notre association contre l’incinérateur d’ARLES, situé chemin du Carnage, fermé et démantelé depuis. Le premier numéro de La Page (juin 2002) publiait un dossier sur les incinérateurs ainsi que les résultats d’analyses de terre, prélevée autour de l’incinérateur, que nous avions commandé à un laboratoire indépendant. Il était démontré que les sols étaient pollués par différentes familles de PCB et par de la dioxine.

*Processus naturel biologique de dégradation de la matière organique en absence d’oxygène qui permet de récupérer du biogaz.

Photos de la Manifestation, du 19 février 2009 à Marseille, tenue à bonne distance du siège de la CUMPM par d'importantes forces de l'ordre! Les élus seront reçus ensuite par Eugène CASELLI.




















Photo du chantier de l'incinérateur de Fos, prise par le Délégataire EveRé SAS (80% Urbaser, 20% Valorga International) :

Repost 0
23 février 2009 1 23 /02 /février /2009 09:29


Le groupe de Résistants, Missak MANOUCHIAN, affilié à la FTP-MOI (Francs Tireurs et Partisans - Main d'Oeuvre Immigrée) était constitué d'étrangers qui se battaient pour la Libération de leur Pays d'adoption. La chûte du réseau est le fruit de la Police fançaise. Les 23 membres du groupe ont été exécutés par les nazis (les 22 hommes furent fusillés et la seule femme arrêtée, Olga BANCIC, fut décapitée). L'Affiche Rouge est une affiche de propagande officielle placardée en France, après l'arrestation du groupe, pour discréditer ces étrangers, communistes de surcroît. Cette propagande eut l'effet inverse puisque l'Affiche Rouge est passée à la postérité.
Comme chaque année, une commémoration émouvante a lieu au square MANOUCHIAN, avec la participation de nombreux élus, des Corps constitués et des représentants d'associations de la ville d'ARLES (3 administrateurs de ASSPB étaient présents). A côté de l'hommage officiel et protocolaire, une information, dénonçant l'action de la Police française, à la même époque à ARLES, a été distribuée aux personnes présentes. Extraits :

"... A Arles, dans la police et la gendarmerie l’heure était à la polyvalence. Le policier ou le gendarme de base pouvait aussi bien traquer le réfractaire au STO que le cycliste dépourvu de la plaque d’identification obligatoire, vider le panier de ménagères suspectées de ravitaillements illicites ou interviewer de manière musclée l’individu dont le poste à galène était susceptible de capter Radio Londres.

Qui se souvient du nom des policiers qui, dans un hôtel du centre ville, sont allés arrêter Breitscheid et Hilferding (1) en février 1941 (Arles se trouvait alors en zone libre) pour les remettre (en zone occupée) à la Gestapo qui les a aussitôt assassinés ?

 Qui se souvient que la caserne Calvin (2) était, avec le camp de Saliers, un centre d’internement ?

Qui se souvient que l’hôtel Jules César, à l’époque, était le siège de la Kommandatur ?

 

Non, Camarades de l’Affiche Rouge, nous ne voulons pas plus oublier ces heures sombres de l’histoire que vos combats et vos sacrifices.

Votre souvenir nous permettra d’espérer en un avenir dans lequel on ne traquera plus les noms à consonance étrangère dans les communautés d’Emmaüs, dans les crèches et à la sortie des écoles.

Espoir fragile dans une France où chaque jour régressent un peu plus les libertés, où l’on nous promet pour 2009 un peu plus de caméras de surveillance, où, dans une manifestation, une pancarte peut être considérée comme une arme par destination (3).

Cependant, l’histoire qui chaque jour recommence, fait revivre à la Guadeloupe les événements qu’elle avait subis en 1967 (une grève pour demander une augmentation du pouvoir d’achat à laquelle répond la répression policière).

 

Camarades de l’Affiche Rouge êtes-vous morts pour ça ?..."

 
(1) Rudolph HILFERDING, professeur d’économie politique, Ministre des Finances allemand entre les deux guerres et Rudolph BREITSCHEID, chef de file du parti social démocrate Allemand et membre de la délégation Allemande à la Société des Nations, quittèrent l’Allemagne en 1933 pour fuir le nazisme.

 

(2) La caserne Calvin située jusqu’à la fin des années 60 à l’emplacement de la Gendarmerie actuelle et du Commissariat, s’est longtemps partagé la présence de la Police et de la Gendarmerie (...). 

 

(3) Arme par destination, 6ème catégorie, dont le seul transport est passible d’une peine de trois ans de prison et de 4 000 € d’amende. Pour mémoire les peines requises lors du procès de l’Angolagate à l’encontre des Pasqua, Sulitzer et autres Mitterrand sont qualifiées de lourdes. L’Angolagate : trafic d’armes portant sur des milliers de tonnes de bombes, grenades, chars d’assaut, mitrailleuses, etc..., qui ont fait des millions de victimes et détruit un pays. Les lourdes peines requises : Jean-Charles MARCHIANNI (l’amnistié du Président) 18 mois, Jean-Christophe MITTERRAND un an, Charles PASQUA et Paul-Loup SULITZER peines avec sursis.

 



Repost 0
30 janvier 2009 5 30 /01 /janvier /2009 14:55
















                                                                                                            
Repost 0
30 janvier 2009 5 30 /01 /janvier /2009 14:37

Comme chaque année, l’A.G. de notre association s’est déroulée à la MdVA, devant une cinquantaine de personnes. Le Trésorier a fait le compte-rendu financier : budget et adhérents (121 foyers) en hausse en 2008. Le Président a rappelé les activités de l’année écoulée : courriers expédiés, réunions, inaugurations, commémorations et conférences débats concernant nos quartiers ou la ville. Il a regretté le manque de participation des administrateurs et des adhérents aux deux animations auxquelles nous collaborons sur nos quartiers : la Foulée Barriolaise et le nettoyage des berges du canal d’Arles à Fos. Le Président a également fait appel a plus de motivation et d’engagement de la part des administrateurs et des adhérents et souhaité l’apport de sang neuf. Il a été entendu sur ce dernier point puisque le Secrétaire a annoncé que 5 candidats sortants du Conseil d’Administration sur 6 renouvelaient leurs candidatures et qu’il y avait 3 candidatures nouvelles : Mmes Danielle RUIZ et Liliane SEVERAC et M. Patrick PASQUAL. Ce qui porte le C.A. à 14 administrateurs. Le compte-rendu financier, le rapport moral et le compte-rendu d’activités ont été approuvés à l’unanimité ainsi que l’élection des candidats sortants et des candidatures nouvelles. Le débat a  porté sur les nuisances nocturnes que subissent les riverains de l’allée Crin Blanc et  de l’allée des Manades. La bande de terrain, située entre les habitations et la voie ferrée désaffectée, est devenue le rendez-vous d’individus (souvent des adultes) qui jouent au rodéo avec leur véhicule, stationnent et font du bruit jusqu’à quatre heures du matin, abandonnant sur place les rebuts de leurs soirées. Les riverains sont inquiets et tendus car, outre le fait qu’ils passent des nuits blanches, ils ont peur du comportement provocateur de ces personnes. Ils appellent régulièrement la Police mais se plaignent du manque de réactivité du Commissariat. Le Secrétaire a informé être également intervenu auprès du Commissariat par courriels et, si la situation perdure, demandera un rendez-vous auprès de Mme MAZEL. Arielle LAUGIER, après avoir excusé M. le Maire pris par des obligations à Salin-de-Giraud, explique qu’elle a demandé et obtenu l’enrochement des accès à ce terrain afin d’empêcher ces nuisances. Cela ne fera, hélas, que déplacer le problème. De plus, ce terrain est utilisé par quelques riverains de l’allée des Manades. Mais, c’est bien connu, on ne peut avoir le beurre et l’argent du beurre !

L’autre sujet évoqué a été la construction de villas, rue Gaspard Monge, au milieu de la Z.I Sud (voir l’article "Terrains à bâtir dans la Z.I. Sud").

Après la tenue de cette A.G., toujours un peu solennelle, le débat s’est poursuivi, plus décontracté, autour du verre de l’amitié et de quelques produits, toujours appréciés,  de la boulangerie-patisserie Cyril GHANMI (avenue Sadi Carnot).

Repost 0
30 janvier 2009 5 30 /01 /janvier /2009 14:29

Sur un terrain appartenant à l’entrepreneur  Masoni, la société Hectare, Aménageur Promoteur régional, commercialise des terrains à bâtir, rue Gaspard Monge, le long de la voie ferrée désaffectée. Le futur lotissement dit « Le Clos des Mariniers » est constitué de 51 lots de 235 à 610 m². C’est par un prospectus publicitaire que nous avons appris officiellement la création de ce lotissement. Ce projet n’a jamais été présenté, et donc débattu, au sein de la Commission Extra Municipale d’Urbanisme à laquelle participe notre association. Nous regrettons que l’on ait densifié au maximum les lots sur ce terrain avec comme conséquence des problèmes de sécurité pour l’accès et la sortie des véhicules. Autre problème important, pour les futurs résidents, que nous ont fait remarquer plusieurs habitants du quartier, c’est la proximité de la cartonnerie avec son lot de pollution : bruit 24h. sur 24h., émanations chimiques et risque d’incendie (c’est déjà arrivé). Il semblerait aussi que la DRIRE aurait émis des réserves sur ce dossier. Les entreprises de la zone redoutent des conflits avec les futurs riverains. Donc, mauvais choix au mauvais endroit. Nous avions signalé en janvier 2007 (La Page N°19) que la ville mettait à l’enquête publique une modification du P.O.S. afin que quelques  terrains de la zone industrielle Sud puissent accueillir un programme d’habitations. A ce moment là, les citoyens pouvaient donner leur avis au service de l’Urbanisme. Aujourd’hui, il est trop tard pour contester ce programme.

Repost 0
18 janvier 2009 7 18 /01 /janvier /2009 14:14

Arielle LAUGIER, Conseillère Municipale déléguée au quartier de Barriol-Plan du Bourg, accompagnée du Maire, a présenté ses voeux à la population à la Maison Publique de Quartier (M.P.Q.) et fait le compte-rendu de ses premiers mois de mandat. 70 personnes étaient présentes ainsi qu'une dizaine de ses collègues du Conseil Municipal, dont trois de l'Opposition, avec cependant quelques absences remarquées. Elle a remercié les responsables et les employé(e)s de la M.P.Q. et de l'Espace Familial de Vie, les Services Techniques de la Ville ainsi que les Associations qui s'investissent dans l'animation et la vie du quartier. Elle a rappelé la réactivation de la Cellule de Veille et de la Commission Permanente du Conseil de Quartier et évoqué les principaux travaux qui devraient être réalisés en 2009. En conclusion, elle a souhaité :
"A nous tous qui nous occupons de cette partie du territoire d'ARLES, je demande d'avoir une pensée pour toutes celles et ceux, notamment les enfants, qui souffrent sur d'autres territoires du Sud. J'espère pour 2009 que bétise et égoïsme laissent la place, enfin, à un grand élan d'Humanité. Je vous souhaite une Bonne Santé et une Belle Energie pour faire de 2009 une Belle Année."


Repost 0
13 janvier 2009 2 13 /01 /janvier /2009 16:38

Après des années de promesses, on voit enfin la coiffe de l’arlésienne ! En effet, un panneau posé à proximité du Pont Van Gogh annonce la réalisation d’un kilomètre et demi de voie verte entre le Pont et le mas de la Tour d’Aling, le long du canal d’Arles à Fos. C’est peu mais c’est un début. Comme l’a écrit Alain MICHEL, le correspondant pour le 13 de l’AF3V (Association Française pour le Développement des Véloroutes et Voies Vertes), « …ne boudons pas notre plaisir. Le bout du fil a été sorti de la pelote, il faudra aider à tirer pour un dévidage complet ». Les associations et les adeptes des déplacements doux devront donc faire pression pour la réalisation de la prolongation de la voie verte jusqu’à Mas-Thibert et Port-Saint-Louis. Les financements seront assurés conjointement par le Conseil Général 13, la Région PACA et la C.N.R. (Compagnie Nationale du Rhône).

Repost 0

Présentation

  • : Blog de l'Association Sud Semestres-Plan du Bourg. Siège : N°11, rue Léo Lagrange 13200 ARLES
  •  Blog de l'Association Sud Semestres-Plan du Bourg. Siège : N°11, rue Léo Lagrange 13200 ARLES
  • : Informations et commentaires sur les projets des quartiers de Barriol, des Semestres, de Plan du Bourg et plus largement sur la Ville d'ARLES. Présentation et activités de l'Association Sud Semestres-Plan du Bourg.
  • Contact

Recherche