Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
18 mai 2009 1 18 /05 /mai /2009 09:53
Nous avons été saisis par plusieurs personnes au sujet des travaux, inachevés, de la voie verte entre le Pont Van Gogh et le mas d'Aling, le long du canal d'Arles à Bouc.

En effet, nous avons pu constater divers inconvénients :
  1. Absence de barrière au début de la voie verte, à partir du chemin de Maillanen (VC.31) et absence d'enduit superficiels sur la plateforme de tout venant, sur environ 300 m. Photo 1.
  2. Barrière détériorée sur le parcours. Photo 2.
  3. Absence de barrière sur la liaison avec la voie sur berge, ce qui entraîne le passage de véhicules à moteur et la dégradation de la voie verte. Photo 3.
  4. Traces de passages de véhicules automobile sur l'enduit de la voie verte. Photo 4.

















Repost 0
14 mai 2009 4 14 /05 /mai /2009 16:44

Il n’est pas mort puisqu’il remue encore un peu ! Si l’ont en croit une délibération du Conseil Municipal d’avril, l’Etat aurait demandé à la Ville d’affirmer son intérêt dans la réalisation du contournement et de s’engager à assurer la Maîtrise d’ouvrage de la requalification de la traversée urbaine de la R.N.113 et de coordonner les différents travaux de raccordement de voiries. La délibération indique donc que la requalification sera prise en charge par la Ville (aidée par la communauté d’agglomération ACCM, le C.G. 13* et le Conseil Régional) et que « Sans la réalisation à court terme du contournement autoroutier, la ville risque l’asphyxie tant sur un plan humain et urbain qu’au plan économique ». Ainsi le projet, qui sommeillait un peu au regard des objectifs fixés par le Grenelle de l’Environnement, devrait reprendre des couleurs. Un épais dossier a été préparé par la Ville pour l’inscription du contournement autoroutier d’Arles au Schéma National des Infrastructures de Transport (SNIT). Ce document, trop beau pour être vrai, indique que la variante « Sud Vigueirat » a été accueillie favorablement, qu’elle préserve l’environnement  et qu’elle est indispensable à la survie d’Arles ! Avait-on besoin de pratiquer l’enfumage et la langue de bois pour démontrer l’utilité de ce contournement et séduire le Ministre Jean-Louis BORLOO ?

L’Etat s’en sort bien, éthiquement et, en partie, financièrement. Il tenait à respecter les conclusions du Grenelle de l’Environnement, mais face à l’asphyxie économique de la ville d’Arles, il veut bien réaliser un contournement autoroutier de plus. En autorisant un tracé au sud de la ville alors que l’activité économique est au nord ! 
            

* le projet de déviation de la R.D.35 par le C.G. devra être modifié afin de raccrocher la sortie Sud Ouest de l’autoroute, prévue à proximité du Rond-point des Allèges, avec le Carrefour de Fourchon et la R.D. 570, afin que le trafic routier puisse remonter vers le Nord.                                         

Repost 0
1 mai 2009 5 01 /05 /mai /2009 13:11


Elle aura lieu sur la place entre l’impasse Léo Lagrange et la rue René Cassin à partir de 12 heures. Entrée par la zone piétonne
.

Comme suite à la demande de nombreux participants à la fête anniversaire de l’an dernier, nous renouvelons cette rencontre festive, avec moins de faste, car nous n’avons pas les aides octroyées en 2008 pour marquer les 25 ans de notre association, mais avec la même qualité des agapes. Nous vous offrirons l’apéritif de bienvenue. A la demande générale, le menu de l’an passé sera reconduit : méchoui et sa garniture de légumes, fromages, pâtisserie orientale et thé à la menthe, fruits, vins et café.

Nous demandons à chaque participant de bien vouloir apporter ses couverts (assiette, fourchette, couteau et verre).

Afin d’organiser au mieux cette journée, vous voudrez bien remplir et renvoyer rapidement le coupon ci-après à : Antoine CARILLO (3, rue M.R. Flandrin Pons), Arielle et Albert LAUGIER (11, rue Léo Lagrange) et Michel TOSI (26, rue de l’Abrivado). Vous y joindrez le chèque correspondant à l’ordre de l’association (en abrégé A.S.S.P.B.).

La date limite des inscriptions est fixée au dimanche 17 mai, dernier délai.

Les adhérents à jour de la cotisation 2009 voudront bien y participer (l’adhésion 2009 peut être jointe à l’inscription en établissant un chèque distinct de 8 €). Pour les non adhérents, nous avons prévu un tarif différent. Pour tout désistement après le 17 mai les chèques ne seront pas rendus car les dépenses seront engagées.


A bientôt, en espérant votre participation active.

                      
Le Président, Antoine CARILLO

                                                

Tarif adhérent (à jour de la cotisation 2009) :  20 euros par personne,

Tarif non adhérents :  25 euros par personne,

Enfants: gratuit en dessous de six ans, de six à douze ans : 10 €, au-delà : tarif adulte.

Repost 0
17 avril 2009 5 17 /04 /avril /2009 13:54
Au printemps, il est très agréable de se promener sur les berges du canal d'Arles à Fos. Cependant, pour accéder aux bancs publics, il faut être un peu fakir!

Repost 0
17 avril 2009 5 17 /04 /avril /2009 13:47
Dans le cadre de l'aménagement d'une voie verte entre le Pont Van Gogh et Mas-Thibert, le long du canal d'Arles à Fos, un première tranche est réalisée. La photo montre l'accès à hauteur du mas d'Aling.

Repost 0
9 avril 2009 4 09 /04 /avril /2009 08:49

Un groupe d'adeptes des déplacements doux a occupé l'espace d'une heure, le mercredi 08 avril, la rue du 4 septembre. Ce n'était pas une manifestation, mais une jouissance légitime. Cette déambulation avait pour but de souligner l'absurdité de cette rue "piétonne-sans-l'être" ainsi que la légitimité pour Arles de posséder un centre ancien sans transit automobile. Pour avoir des informations sur la circulation actuelle dans Arles et ce qui pourrait être fait pour l'améliorer : un site (en construction) : http://unechancepourarles.over-blog.com

Sur la politique globale de déplacement menée par la Ville d'Arles, notre association ayant participée régulièrement à toutes les réunions ou manifestations, il nous a paru utile d'en rappeler l'historique et de donner notre position sur ce vaste sujet :
Q
uatre ans après la mise en place de la P.G.D. sur notre commune, et les conclusions d’une étude commandée par la Ville sur le même sujet, nous attendons toujours une amélioration de la circulation de transit dans le centre ville et des liaisons inter quartiers, une valorisation des modes de déplacements doux, des parkings de délestage, etc.

La programmation de la P.G.D. s’inscrit dans le projet de la ville d’Arles « Développement durable et agenda 21 ». Ce concept se définit comme « un développement qui répond aux besoins du présent sans compromettre la capacité des générations futures à répondre aux leurs ».

Sous la précédente municipalité, un groupe de travail intitulé « mobilité », animé par Catherine LEVRAUD, Adjointe à l’Ecologie Urbaine, a fonctionné par intermittence avant de s’éteindre en décembre 2006. Décision d’autant plus étrange qu’elle intervenait après la sortie de l’étude réalisée par le  RETE qui listait tous les problèmes de la P.G.D., proposait des solutions, un échéancier et évaluait les coûts. En mars 2007, lors d’une réunion décentralisée à Trinquetaille, l’étude nous était présentée. Ensuite plus rien pendant deux ans, si ce n’est, peut-être, une évocation de la P.G.D. lors d’un Comité Communal Agenda 21, vaste fourre-tout de réflexions, de projets et d’actions futures.

En mars 2008, une nouvelle équipe municipale se met en place. Sylvia LEPESANT, Adjointe, Déléguée à la Politique de Déplacements se familiarise, avec l’aide du défunt CACV, aux difficultés des déplacements doux puis un an après crée un groupe de travail « P.G.D. ». Le groupe est composé de divers responsables des services communaux et des représentants de 23 associations ou Comité de Quartier. Notre association a participé régulièrement aux réunions des 2 groupes de travail successifs.  Lors de la 1ère réunion, il nous a été requis de faire un diagnostic, quartier par quartier, de tous les problèmes liés à la P.G.D. : circulation de transit, stationnement et politique tarifaire, valorisation modes doux, liaisons inter quartiers et difficultés diverses (verbalisations insuffisantes pour les stationnements inciviques, mauvais état des voiries,…). Donc, quatre années de perdues puisque, apparemment, on reprend tout à zéro ! La 2ème réunion a été encore plus surprenante, surréaliste pour d’aucuns : S. LEPESANT nous a  demandé de rêver et d’imaginer une P.G.D. parfaite pour Arles dans 10 ans ! Vraisemblablement, les élus ont perdu l’étude du RETE, payée avec les deniers publics, car ils ne savent toujours pas que pour améliorer la situation, il faudrait développer et encourager l’utilisation des transports en commun, construire un 3ème pont sur le Rhône, créer des parkings de délestage, piétonniser le Centre Ancien, créer des liaisons cyclables et non des bouts de pistes, etc. Evidemment pour mettre en œuvre tous ces projets il faut des moyens financiers très important que la commune n’a pas. Alors pourquoi ne pas le dire au lieu de nous promener de groupe de travail « mobilité » en groupe de travail « P.G.D. » et de réunions en séances de travail, depuis des années ?

Lorsque l’on découvre les sommes consacrées aux déplacements dans le budget investissement 2009, on comprend pourquoi il est urgent de se hâter lentement : 20 000 € pour le Plan pistes cyclables et 60 000 € pour la P.G.D. Devinette : à ce rythme là dans combien de siècles  la P.G.D. parfaite, que l’on nous a demandé de rêver, sera-t-elle réalisée ?                                                           

Repost 0
30 mars 2009 1 30 /03 /mars /2009 17:39

La 3ème Foulée a été perturbée par la pluie. Une seule course a pu avoir lieu pour les pitchouns avant l’arrêt des compétitions par les organisateurs. Cependant, les récompenses prévues ont été distribuées à tous les inscrits (environ 200 jeunes), y compris à ceux qui n’ont pu courir, par la marraine de cette édition, Stéphanie MARIAGE, médaille de bronze aux derniers Jeux Paralympiques de Pékin, et par les élus présents : le Maire, Hervé SCHIAVETTI, Arielle LAUGIER, Sylvia LEPESANT, Monique TIBARON, Bernard JOURDAN et Lionel SCHNEIDER. Les participants et les organisateurs étaient déçus. Des mois de préparation pour organiser la course, prévoir des animations, rechercher des sponsors, coordonner les différentes associations participant au projet, diffuser l’information, mobiliser les énergies, planifier les interventions des services communaux, répartir les tâches entre les bénévoles, assurer la sécurité,… Tout cela pour une après-midi gâchée par le mauvais temps ! Un point positif cependant, le 28 mars on a pu constater que l’organisation était en progression, les bénévoles plus nombreux et plus efficaces, les spectateurs plus responsables. Une amélioration due en grande partie à la compétence de l’équipe de l’association OCCURRENCES (www.occurences.fr)  en charge de l’organisation de la manifestation et de la coordination des différents acteurs. Cette année douze membres de notre association se sont impliqués dans cette action.

Les bénévoles de ASSPB sécurisent le parcours :























            Stéphanie MARIAGE et l'élue du quartier, Arielle LAUGIER :























Distribution des récompenses par Stéphanie MARIAGE et les élus :
Repost 0
22 mars 2009 7 22 /03 /mars /2009 16:43

L'Antenne d'Arles de France-Alzheimer, animée par deux de nos administrateurs, Mme Liliane SEVERAC et M. Philippe LAMENT, vous propose une Conférence débat :
- la maladie d'Alzheimer et l'actualité thérapeutique par Antoine LEJEUNE, médecin neurologue,
- la prise en soin des familles et des malades par Marie-Odile DESANA, Présidente d'Aix-Alzheimer,
- une présentation de l'Antenne d'Arles,

→ le lundi 06 avril 2009 de 19 h. à 21 h. à l'auditorium de la Maison de la Vie Associative, boulevard des Lices à ARLES.

Repost 0
19 mars 2009 4 19 /03 /mars /2009 15:00
Sous le soleil, la place de la République a fait le plein pour la 2ème journée de mobilisation pour plus de justice sociale.

Repost 0
19 mars 2009 4 19 /03 /mars /2009 14:52
Il y a longtemps que le service nettoiement de la ville d'Arles n'est pas passé par là. Photo prise le 19 mars 2009!


Repost 0

Présentation

  • : Blog de l'Association Sud Semestres-Plan du Bourg. Siège : N°11, rue Léo Lagrange 13200 ARLES
  •  Blog de l'Association Sud Semestres-Plan du Bourg. Siège : N°11, rue Léo Lagrange 13200 ARLES
  • : Informations et commentaires sur les projets des quartiers de Barriol, des Semestres, de Plan du Bourg et plus largement sur la Ville d'ARLES. Présentation et activités de l'Association Sud Semestres-Plan du Bourg.
  • Contact

Recherche