Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
9 mars 2011 3 09 /03 /mars /2011 18:14

Les travaux de la nouvelle station d'épuration des eaux de la Montcalde étant terminés, elle est en fonction, après avoir connu quelques problèmes lors du démarrage. Aujourd'hui, l'entreprise s'attaque à la démolition de l'ancienne station. Les blocs de béton sont broyés en menus morceaux.

 

ASSPB 02-03-2011 006

Repost 0
9 mars 2011 3 09 /03 /mars /2011 18:11

Avenue Louis Vissac, la construction du petit lotissement de 16 logements vient de commencer. Les fondations ont été coulées.

 

ASSPB 02-03-2011 007

Repost 0
9 mars 2011 3 09 /03 /mars /2011 17:51

"Via Rhôna", du Léman à la mer : c'est le tracé qui permettra de relier ces deux lieux...à bicyclette! Chez nous, on attendait depuis longtemps que le C.G. 13 continue les travaux de la piste réalisée entre le Pont Van Gogh et le pont d'Aling pour rejoindre Mas-Thibert et les Marais du Vigueirat. Cette fois, c'est reparti, un piquetage vient d'être réalisé, le long du canal d'Arles à Fos, à partir du pont d'Aling et un parking est en cours de construction à la hauteur du pont Calada. C'est une bonne nouvelle pour les amateurs de la petite reine.

 

ASSPB 02-03-2011 001

 

Le piquetage fait apparaître les rebuts des buveurs de bière!

ASSPB 02-03-2011 002

 

Les travaux le long de la R.D. 35, au droit du pont Calada :

ASSPB 02-03-2011 004

Repost 0
9 mars 2011 3 09 /03 /mars /2011 17:44

Avenue Louis Vissac, au rond point du Plan du Bourg, au printemps, il n'y a pas que les pâquerettes qui fleurissent sur les espaces verts!

 

ASSPB 02-03-2011 009

Repost 0
3 mars 2011 4 03 /03 /mars /2011 09:57

Notre quartier se situant dans le canton Arles Ouest, nous allons élire, pour 3 ans seulement à cause de la réforme des Collectivités Territoriales, un nouveau Conseiller Général. Le C.G. sortant est Hervé SCHIAVETTI, son mandat aura duré 7 ans, une année de plus que prévu, toujours à cause de la réforme.

Les candidats déclarés sont :

Hervé SCHIAVETTI (Front de Gauche)

Jean-Louis LIMONTA (Front National)

Serge BERTHOMIEU (Parti Radical)

David GRZYB (Parti Socialiste)

Sylvie PASQUINI (NPA).

 

Rappel des résultats des élections de 2004 (premier tour) :

 

Nuance Voix % exprimés élu/battu
  M. Hervé SCHIAVETTI COM 5 578 54,20% ELU
  M. SERGE BERTHOMIEU UMP 1 442 14,01% BAT
  M. GERARD DAVID FN 1 772 17,22% BAT
  M. ERIC JOUVEAUX DIV 685 6,66% BAT
  M. DAVID IBANEZ VEC 461 4,48% BAT
  M. BERNARD LABAT EXG 82 0,80% BAT
  M. BRUNO LECLERC EXG 272 2,64% BAT
Le siège de Conseiller Général a été pourvu au premier tour.

 

La réforme des Collectivités territoriales :

 

Que prévoit la réforme ?

La création du Conseiller Territorial (C.T.) qui siègera à la fois au Conseil Régional et au Conseil Général de son département d’élection (c’est en quelque sorte un cumul de mandat qui ne dit pas son nom). Environ 3 500 Conseillers Territoriaux succèderont aux quelques 6 000 Conseillers Généraux et Régionaux. Ils seront élus au scrutin uninominal majoritaire à deux tours dans des cantons élargis dont la zone géographique n'est toujours pas définie (l'élection avec une dose de proportionnelle et la parité homme/femme du C.R. disparaît). Le C.T. s’occupera à la fois des compétences du Département et de la Région, il sera l’interlocuteur unique des Maires. Les départements et les régions perdent la clause de compétence générale qui leur permettait d’intervenir dans beaucoup de domaines. Ils auront des compétences spécialisées bien définies qui réduiront leur capacité d’initiative qu’ils avaient auparavant. Ce qui explique la grogne des élus actuels et l’inquiétude des associations qui bénéficiaient de leurs subsides.

Les communes, avec près de 520 000 conseillers municipaux, sont confortées car elles restent l’échelon de base de la démocratie locale. Elles conservent la clause de compétence générale. Lors des élections municipales de mars 2014, les conseillers intercommunaux  seront signalés sur les listes des candidats, ils seront donc élus au suffrage universel direct. Les intercommunalités devront couvrir intégralement le territoire d’ici le 1er juin 2013. S’il n’y a pas d’accord se sont les Préfets qui trancherons. Chez nous, la commune des Saintes-Maries-de-la-Mer ne fait partie d’aucune intercommunalité. A terme, s’il y a accord, les 3 intercommunalités du Pays d’Arles (29 communes) pourraient se regrouper. De grandes métropoles (+ de 500 000 habitants) pourront être créées et bénéficier de transferts de compétences et de fiscalité.

Pour aller plus loin : www.lareformedescollectivites.fr et  www.adels.org .

 

Repost 0
21 février 2011 1 21 /02 /février /2011 10:03

67 ans après, l'hommage rendu, dimanche matin 20 février 2011 au square MANOUCHIAN, aux 23 membres du réseau de résistance MANOUCHIAN est toujours émouvant grâce aux passeurs de mémoire.

Les 22 hommes du groupe ont été fusillés le 21 février 1944 au fort du Mont-Valérien. La seule femme arrêtée fut décapitée le 10 mai 1944 à Stuttgart.

Si la lettre d'adieu la plus connue demeure celle que Missak Manouchian a envoyée à sa "Chère Mélinée", les autres condamnés à mort ont également écrit des lettres dignes et courageuses.

 

Lettre de Roger ROUXEL :

             Fresnes,le 21 février 1944

 

Chère petite Mathilde chérie,

 

Je t’écris une première et dernière lettre qui n’est pas très gaie. Je t’annonce ma condamnation à mort et mon exécution pour cet après-midi, à quinze heures, avec plusieurs camarades.

Je te demande d’avoir beaucoup de courage. Je vais mourir en pensant à toi, jusqu’à la dernière seconde, comme j’ai toujours pensé … Choisis un homme bon, honnête et qui te rendra heureuse.

Conserve ma mémoire le temps que tu voudras, mais il faut que je te dise une chose, personne ne vit avec les morts. J’avais fait pour toi et pour moi de beaux projets, mais le sort en a décidé autrement. Je te jure que je n’ai jamais eu un moment de défaillance. Je meurs en soldat de la libération et en Français patriote …

Tu demanderas, si tu le désires, à mes parents chéris que je vais quitter avec un grand regret, un souvenir de moi, qui ne devra jamais te quitter …

Je termine en t’embrassant de tout mon cœur et ton souvenir m’accompagne jusqu’au bout.

Ton petit ami qui te quitte pour toujours.

                         

Roger Rouxel avait 18 ans.

Il était l’un des deux plus jeunes du groupe Manouchian, l’un des quatre français fusillés avec leurs frères étrangers de la MOI le 21 février 1944 au Mont Valérien. Atypique dans ce groupe, il était Français de souche, chrétien, patriote, … Ni juif, ni immigré, ni communiste, il s’est confessé et a communié avant de mourir. Ajusteur à l’usine Texier Dufort (constructions mécaniques) à Ivry, c’est Robert Witchitz son ami d’enfance, militant des Jeunesses Communistes, qui l’a présenté au groupe Manouchian. C’est avec lui et ses nouveaux camarades qu’il a combattu le nazisme à partir de février 1943 et c’est le 14 novembre de cette même année qu’il a été arrêté. Son jeune frère et ses parents ignoraient son engagement.

Il combattait pour la libération de la France et contre une idéologie qui vouait ses frères d’armes aux camps d’exterminations sur la base de critères raciaux.

 

  Le square Manouchian : L'Affiche Rouge 20- 02-2011 004

Repost 0
20 février 2011 7 20 /02 /février /2011 18:35

Michel VAUZELLE organise une réunion publique d'informations sur l'avancement du projet de contournement autoroutier d'ARLES. Il a sollicité, par courrier, en date du 14 février, un certain nombre d'associations. La lettre qu'il nous a adressée nous a interpellé. En effet, nous avons participé, depuis 1995, à toutes les réunions dites de "concertation" sur ce dossier. Notre position est connue de longue date. Nous la rappellons dans la réponse que nous avons adressée à Michel VAUZELLE.

Nous considérons que le contournement autoroutier ne désenclavera pas notre quartier. De plus, le projet qui prévoit un demi échangeur, au sud, pour permettre aux véhicules venant de Nîmes de rejoindre le port fluvial et les villes situées au nord d'ARLES, aggravera la circulation routière sud/nord. C'est la raison pour laquelle, nous préférons agir pour la réalisation rapide de la déviation de la R.D. 35, qui, malheureusement, est repoussée d'année en année par l'ensemble des élus.

Vous trouverez ci-après le courrier de Michel VAUZELLE et la réponse de notre association, en date du 18 février.

 

Monsieur le Président,
A plusieurs reprises, vous avez manifesté le souhait que le projet de contournement autoroutier de la ville d’Arles se concrétise dans les meilleurs délais. Celle volonté est aussi la mienne.
La réalisation de cet ouvrage — dernier maillon autoroutier sur l’arc méditerranéen - est indispensable à la fois pour le renforcement de notre développement économique et pour l’amélioration de notre qualité de vie. Notre cité d’Arles, classée au Patrimoine mondial de l’Unesco, ne peut souffrir plus longtemps de la véritable plaie que constitue la voie expresse actuelle.
Les riverains de la route nationale 113 ne peuvent supporter les nuisances occasionnées par le trafic automobile de transit qui ne cesse d’augmenter. Vos démarches auprès des autorités concernées, comme les miennes, ont été nombreuses. Je vous en remercie vivement.
Elles ont permis un premier résultat significatif: l’inscription par le Gouvernement de la réalisation du contournement autoroutier d’Arles au Schéma National des Infrastructures de Transports. C’est une première satisfaction, mais elle reste insuffisante.
Il faut que le lancement de la réalisation de cet ouvrage, essentiel pour le
développement équilibré de nos régions méditerranéennes intervienne sans tarder.
C’est pourquoi j ‘ai rencontré et rencontrerai prochainement, sur ce dossier, Monsieur
Thierry MARIANI, Secrétaire d’Etat délégué aux Transports et Monsieur Christian
FREMONT, Directeur de cabinet de Monsieur le Président de la République.
Afin de vous rendre compte de ces rencontres et de l’état d’avancement de ce dossier, je vous invite ainsi que tous les membres de votre association à participer, à mes côtés, à une réunion publique d’informations sur le projet de contournement autoroutier d’Arles, que j’animerai le:
Vendredi 25 février à partir dc 18 h 30
Amphithéâtre Espace Van Gogh — Arles.
Je vous serais particulièrement reconnaissant de votre participation et de bien vouloir me confirmer votre présence.
Avec mes remerciements,
Je vous prie d’agréer, Monsieur le Président, l’expression de mes sentiments distingués.


Michel VAUZELLE
Ancien Ministre

 

Monsieur le Président,

 Les termes de votre courrier du 14 février nous ont surpris. Vous paraissez bien mal informé des positions de notre association. Nous n’avons jamais manifesté le souhait que le projet de contournement autoroutier de la ville d’Arles se concrétise dans les meilleurs délais. Nous vous rappelons que nous sommes toujours partie prenante de l’ARPA qui a milité pour le projet V.O. enterré ou variante sous-fluviale. Lorsque le choix de l’Etat s’est porté sur le tracé du Sud Vigueirat, nous l’avons acté mais mal accepté car il passe trop près du secteur le plus dense en habitations et nous sommes inquiets de la circulation des poids lourds qui vont remonter vers le port fluvial et les villes situées au nord d’Arles. Nous avons noté à ce sujet que vous avez le souci des nuisances causées actuellement aux riverains de la R.N. 113. Nous le partageons. Nous espérons fortement que les nuisances qui ne manqueront pas de frapper la population située au sud de notre quartier feront l’objet de votre part de la même attention. A cet effet, nous vous demandons d’être attentif et notre porte-parole afin que des protections et des mesures anti-bruit soient réalisées lors de l’aménagement autoroutier.

 

Cependant, face à une politique globale de déplacements qui ne nous satisfait pas : absence de ferroutage, transports en commun routiers, fluviaux et maritimes insuffisamment exploités,… notre association a eu la volonté de ne pas retarder la réalisation d’une infrastructure devenue indispensable. Aujourd’hui, si nous pouvons comprendre économiquement votre combat pour ce contournement, vous comprendrez que, déontologiquement, nous ne pouvons être à vos côtés.

 

Par contre, nous sommes aux côtés de la population de notre quartier qui demande la réalisation de la déviation de la R.D. 35 qui dort dans les cartons depuis 30 ans. Nous avons interpellé récemment le Président du C.G. 13 à ce sujet ; vous avez été destinataire d’une copie du courrier. Les réponses du Président Jean-Noël GUERINI et la vôtre, datée du 16 novembre 2010, ne nous ont pas donné satisfaction. En effet, aujourd'hui, si tous les élus reconnaissent l'urgence de cette déviation, ils prennent prétexte de la relance du  contournement autoroutier pour attendre à nouveau.  Lors de notre dernière A.G., la volonté des participants pour la réalisation de la déviation de la R.D.35 a été mise en exergue. J’ai usé d’une image pour marquer les esprits : «  Il suffit qu’un poids lourd tombe en carafe devant le Musée Bleu et qu’un chien pisse au milieu du pont Réginel pour que les 8 000 habitants du quartier soient bloqués ». Cette déviation a sa logique propre, elle est indispensable aux habitants et, les travaux étant longs, le bon sens voudrait qu'ils soient lancés sans tarder. La sécurité des habitants étant en cause, nous ne pouvons  attendre encore dix ans, dans le meilleur des cas, pour que notre quartier soit désenclavé. Nous avons également saisi M. le Maire d’Arles sur ce dossier.

 

Le sérieux des actions menées par notre association étant unanimement reconnu, nous voulons croire à votre détermination ainsi qu’à celle de vos collègues élus à faire avancer rapidement la réalisation de ce barreau reliant notre quartier à la zone de Fourchon.

 

 

Dans l’attente, veuillez agréer, Monsieur le Président, l’assurance de nos salutations associatives.

 

Le Président, Antoine CARILLO 

 

Repost 0
8 février 2011 2 08 /02 /février /2011 15:54

Comme nous l’a confirmé, lors de l’A.G., Jean-Luc MASSON,    «  Le contournement d’Arles figure à l’avant projet consolidé du Schéma National des Infrastructures de Transport (SNIT) ». Depuis, le Maire a eu l’occasion de rencontrer le Secrétaire d’Etat aux Transports, Thierry MARIANI, qui a indiqué que le contournement restait l’une de ses priorités. L’enquête d’utilité publique pourrait commencer en 2013, les études seront réalisées par l’Etat (étude du tracé précis dans le fuseau déjà retenu, études d’impact,…) qui choisira ensuite le concessionnaire. A charge pour celui-ci de financer et réaliser les travaux du tronçon avant de pouvoir encaisser les péages. Le coût est évalué actuellement à 560 millions d’euros, soit plus de 18 millions d’euros le kilomètre. L’Etat espère une livraison du chaînon manquant, pour rallier le fin fond de l’Italie à l’Espagne, courant 2020.

Repost 0
6 février 2011 7 06 /02 /février /2011 10:59

ASSPB AG 04-02-2011 005

 

Cest en présence de 70 adhérents et adhérentes que l’A.G. de notre association s’est déroulée à la MdVA. M. le Maire, les Adjoints MM. Nicolas Koukas et Jean-Luc Masson, la Conseillère Municipale déléguée au quartier Arielle Laugier ainsi que le Directeur de l’Espace Familial de Vie de Barriol François Zéphir ont participé à cette réunion. Le Président a présenté le rapport moral en insistant sur l’action que nous devrions mener pour d’obtenir, dans des délais raisonnables, la déviation de la R.D.35 vers Fourchon afin de désenclaver le quartier. Il a également indiqué que nous devrons être vigilants lors de la réalisation de la Plaine du Football, notamment pour qu’un stade soit libre d’accès. Le Secrétaire a détaillé le rapport d’activités 2010 et le Trésorier a fait son compte-rendu financier (adhésions stables autour de 110 foyers avec quelques adhésions nouvelles en 2011). Les 3 rapports ont été adoptés à l’unanimité. Les 6 administrateurs sortants ont été réélus ainsi qu’une nouvelle candidate, Mme Brunet-Villanove Valérie, Mme Séverac Liliane n’a pas souhaité se représenter. Le C.A. se compose à nouveau de 14 administrateurs. Le Maire a présenté les nombreux projets qui devraient voir le jour dans le quartier, soit pour le développer, soit pour améliorer son cadre de vie. Certains ont déjà été présentés dans La Page et nous vous tiendrons au courant à chaque démarrage de nouveaux travaux. Ont été passé en revue : la Plaine de Football, la nouvelle usine de traitement des eaux qui a connu quelques problèmes à l’ouverture, le contournement autoroutier qui ne devrait pas voir le jour avant 2020/2025, le port de plaisance, la piste cyclable entre le Pont Van Gogh et Mas-Thibert, la création d’une ginguette à la maison cantonnière du Pont Van Gogh , le trafic supplémentaire de poids lourds à Arles engendré par la future mise en service des terminaux à conteneurs à Fos 2XL, l’amélioration de la couverture haut débit pour internet,… Le débat a été ensuite fourni. La volonté des participants pour la réalisation de la déviation de la R.D.35 a été mise en exergue. Antoine Carillo a usé d’une image pour marquer les esprits : «  Il suffit qu’un poids lourd tombe en carafe devant le Musée Bleu et qu’un chien pisse au milieu du pont Réginel pour que les 8 000 habitants du quartier soient bloqués ». La réalisation d’un giratoire à l’intersection des rues Ph. Lebon, des Cormorans et de l’avenue L. Vissac a été demandée mais le coût paraît dissuasif (900 000 €) ! A une remarque sur l’insuffisance des parkings de la Plaine des Sports, le Maire a répondu qu’ils ne devaient pas attirer un stationnement étranger à la fréquentation des stades. Afin d’améliorer la sécurité, Mme Laugier a indiqué que des ralentisseurs seraient prochainement installés sur l’avenue L. Vissac. Comme chaque année, les discussions se sont poursuivies autour du verre de l’amitié.

 

ASSPB AG 04-02-2011 006

 

ASSPB AG 04-02-2011 007

Repost 0
1 février 2011 2 01 /02 /février /2011 16:20

ASSPB 01-02-2011 003

 

Nouveau plan d'eau pour les gabians? Non, c'est la nouvelle station d'épuration des eaux usées qui a été mise en eau. La Communauté d'Agglomération Arles-Crau-Camargue-Montagnette (ACCM) avait en charge la construction de la nouvelle station d'épuration. On se souvient que la ville d'Arles avait été épinglée par les instances européennes car l'ancienne station n'était plus aux normes, ni suffisante. Les travaux, exécutés par le groupement GTM Environnement/Dumez/Sogea/Campenon Bernard, ont duré 16 mois pour un coût de 16 millions d'euros. La station répond désormais aux normes sanitaires et environnementales et pourra traiter les eaux usées pour une population pouvant aller jusqu'à 77 000 habitants. Nous espérons également que l'odeur pestilentielle qui planait régulièrement sur ce lieu aura disparu et n'incommodera plus les riverains du chemin du Carnage.

ASSPB 01-02-2011 004

Repost 0

Présentation

  • : Blog de l'Association Sud Semestres-Plan du Bourg. Siège : N°11, rue Léo Lagrange 13200 ARLES
  •  Blog de l'Association Sud Semestres-Plan du Bourg. Siège : N°11, rue Léo Lagrange 13200 ARLES
  • : Informations et commentaires sur les projets des quartiers de Barriol, des Semestres, de Plan du Bourg et plus largement sur la Ville d'ARLES. Présentation et activités de l'Association Sud Semestres-Plan du Bourg.
  • Contact

Recherche