Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 mars 2012 6 03 /03 /mars /2012 14:36

Avec 58 réacteurs nucléaires en activité (et douze arrêtés), la France vient au deuxième rang mondial, derrière les États-Unis, en matière d’équipement nucléaire pour la production d’électricité. En réalité, si l’on tient compte de la superficie de la France et du nombre de ses habitants, nous sommes les champions du monde. Les pouvoirs publics soulignent souvent les avantages de cette source d’énergie qui permet de couvrir près de 78% de l’électricité consommée en France : faible production de gaz à effet de serre et prix de revient particulièrement compétitif comparé à celui des hydrocarbures, notamment. Mais, en contrepartie, les risques auxquels il faut faire face sont nombreux :

  • accidents nucléaires toujours possibles, d’origine industrielle ou naturelle : Centrale nucléaire de Three Mile Island (Pennsylvanie, USA) en 1979, Tchernobyl (Ukraine) en 1986 et Fukushima (Japon) en mars 2011 étant les plus spectaculaires,
  • sécurité et coût du transport des produits dangereux que sont les matières premières et les déchets radioactifs,
  • impact direct sur l’environnement, notamment le réchauffement des rivières et fleuves dont l’eau est utilisée comme liquide de refroidissement par les centrales nucléaires,
  • problèmes liés à la gestion des déchets radioactifs dont la durée de vie s’échelonne de quelques années à des centaines de millions d’années pour l’uranium 235, l’uranium 238 reste radioactif durant 4,47 milliards d’années (l’enfouissement à très grande profondeur étant souvent la seule solution),
  • difficultés techniques, durée et coût du démantèlement des centrales en fin de vie.

La Cour des Comptes vient de publier un rapport sur le coût du nucléaire. Construire la filière nucléaire a coûté tout compris 188 milliards d’euros. Les réacteurs ont été conçus au départ pour durer trente ans. E.D.F. a décidé de les prolonger jusqu’à 40 ans, voire 60 ans. Outre les problèmes de sécurité que cela engendre, la facture de maintenance va doubler d’ici à 2025 (la note du consommateur devrait prendre au minimum 10% de plus). Dès 2022, 22 réacteurs, atteints par la limite d’âge, devront être fermés. Il faudra les avoir remplacé par 11 E.P.R. : impossible, trop chers (6 milliards chacun), de plus la construction du premier, à Flamanville, cafouille sévère. Le rapport pointe aussi le démantèlement des réacteurs : on ne sait pas faire et on ignore combien cela va coûter. Une centrale nucléaire ne s’arrête pas comme on arrête une lampe : le réacteur doit ensuite être refroidi sans la moindre discontinuité pendant DES MOIS après son arrêt. Le combustible usagé stocké dans les piscines de désactivation doit ensuite être refroidi pendant 3 ans minimum ! E.D.F a provisionné 18 milliards, bien trop faible pour certains. Enfin, la Cour des Comptes indique qu’E.D.F. n’est assuré qu’à hauteur de 91 millions d’euros en cas d’accident. C’est environ un millième du coût estimé de Fukushima ! Le reste sera à la charge des contribuables … rescapés.

Malgré tous ces problèmes, le nucléaire français, reste le domaine où le lobby est le plus fort car il « irradie » quasiment toute la classe politique. Du coup, il sera difficile d’envisager un autre avenir énergétique pour la France, en recourant notamment à la sobriété, à l’efficacité et aux énergies renouvelables. Pourtant, des pays renoncent au nucléaire : Allemagne, Danemark, Suisse, Koweït, Italie, … En France, par contre un an après la catastrophe de FUKUSHIMA, nos responsables ont toujours des difficultés à remettre en cause le nucléaire. 

 

1300307161YF06p9[1]

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

PERSO 16/03/2012 09:12


Bonjour,


Je confirme la remarque de Merle.


Ci-dessous, le rappel de la présentation de votre blog et il y a déjà assez de sujets dans la ville... Sinon à ce rythme tout (dans le Monde) nous concerne évidemment mais vous risquez de vous disperser.


exemple de sujets que j'évoque régulièrement ou d'autres :


Quid des abords des écoles maternelles Bartavelles et Cantarelles (véritable "coupe gorge" de nuit : sans réel éclairage, bancs cassés, pas de corbeille...)


Quid des abors du centre social Christian Cheze (rare équipement public du quartier qui ressemble à un bunker : où est l'entrée principale ? normalement identifiée par une plaque
d'identification)


Quid de l'aire de jeux près de la tour HLM où est adossée la centrale thermique.


Comme j'en parle, quid de la centrale thermique (oui je sais 13 Habitat y réfléchit...depuis des années)


Quid du "parking" public au rond-point Bachaga Boualem (c'est un parking ?)


Quid de l'aménagement (partiel) de l'avenue salvador allende


Quid de l'actualité du centre commercial de Barriol (fermeture du "Arles Pièces Autos", locaux de la caisse d'épargne inoccupés depuis son départ...)


Si on élargit à la Ville :


Infos sur le parc des Ateliers SNCF (où en sommes nous ?), sur les projets en cours, sur la politique de déplacements, sur la construction du nouveau Leclerc, sort de locaux inoccupés (ancien Mac
Do en ville, ancien collège Mistral, ancien locaux EDF à Griffeuille, sur la construction de la digue Nord et de la Rocade..., quid de la Police Municipale...


Cordialement


Blog : Association Sud Semestres-Plan du Bourg.
Siège : N°11, rue Léo Lagrange 13200 ARLES


Catégorie : Citoyenneté Qualité de vie Démocratie Locale Environnement


Description : Informations et commentaires sur les projets des
quartiers de Barriol, des Semestres, de Plan du Bourg et plus largement sur la Ville d'ARLES. Présentation et activités de l'Association Sud Semestres-Plan du Bourg.

merle 08/03/2012 21:07


excusez moi mais je ne vois le rapport entre les suds semestres et le nucleaire??

ASSPB 09/03/2012 08:54



Le rapport nous paraît évident :


Les énergies renouvelables se développent dans notre quartier : panneaux solaires sur les toits des villas des lotissements et des écoles,

le débat national sur la place du nucléaire dans notre pays bat son plein,

il y a un an, jour pour jour, la catastrophe de Fukushima a marqué les esprits.




Présentation

  • : Blog de l'Association Sud Semestres-Plan du Bourg. Siège : N°11, rue Léo Lagrange 13200 ARLES
  •  Blog de l'Association Sud Semestres-Plan du Bourg. Siège : N°11, rue Léo Lagrange 13200 ARLES
  • : Informations et commentaires sur les projets des quartiers de Barriol, des Semestres, de Plan du Bourg et plus largement sur la Ville d'ARLES. Présentation et activités de l'Association Sud Semestres-Plan du Bourg.
  • Contact

Recherche