Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 juillet 2010 6 17 /07 /juillet /2010 15:26

L’Arlésienne va donc dérouler son ruban de bitume. L’avant-projet présentant le Schéma National d’Infrastructures de Transport (SNIT) a été dévoilé mardi 13 juillet 2010. En application du Grenelle de l’Environnement, le projet constitue une rupture majeure en privilégiant les transports alternatifs à la route : ferroviaire, transports en commun, fluvial et maritime. Le projet de SNIT ne prévoit pas d’augmentation de la capacité globale du réseau routier ou autoroutier. En matière routière, les projets proposés répondent uniquement à des exigences de sécurité, à de légitimes préoccupations de désenclavement et d’équité territoriale, et à la volonté d’effacement de quelques points de sérieuse congestion du trafic. Le contournement autoroutier d’Arles figure dans ce programme. Il doit être validé par le Préfet de Région et être ensuite présenté au Parlement d’ici la fin de l’année. Le Maire d’Arles et le Député ont accueilli cette décision avec une grande satisfaction. Nous, nous sommes à la fois conscients, en tant qu’utilisateurs occasionnels des autoroutes, que le contournement améliorera notablement la circulation et en même temps,  dépités en tant que riverains qui subiront les nuisances. En effet, le tracé choisi passera à proximité des dernières habitations construites au sud de notre quartier. La sortie Sud Ouest de l’autoroute, prévue à proximité du rond point des Allèges, se connectera avec le carrefour de Fourchon (par une déviation de la R.D. 35 réalisée par le C.G. 13) afin de rejoindre la R.D. 570 au nord de la ville, par la rocade de Pont de Crau. Ce qui engendrera un trafic routier important et extrêmement polluant de poids lourds qui desserviront la zone industrielle nord, le Port d’Arles et les villes de Tarascon et Saint-Rémy. Il faut réaliser que la construction de ce tracé fera penser à une espèce de chenille qui va serpenter entre Raphèle et Gimeaux, pour une hauteur de 12 à 16 mètres, dans une zone à l’équilibre hydraulique fragile. En cas de crue importante du Rhône, le risque d’inondation peut se révéler catastrophique pour nous car ces travaux achèveront de nous enfermer dans un « casier ». C’est pour ces raisons, qu’au sein de l’ARPA, notre association a défendu, pendant 15 ans de rapports difficiles avec l’Etat, un autre tracé : la variante sous fluviale. Hélas, au fil des ans, les soutiens se sont estompés et les intérêts particuliers ont eu raison de la belle dynamique et de la sagesse collective de l’ARPA. Avec, à partir de 2011, l’enquête publique, la déclaration d’utilité publique, la concession de l’autoroute et les enquêtes parcellaires (négociations avec les propriétaires), nous avons encore quelques années de répit avant le démarrage des travaux. Sauf pour les propriétaires qui se trouvent dans la bande des 300 mètres de large définie pour le tracé et qui ne savent toujours pas à quelle sauce ils seront mangés !

 

La voie rapide un week-end de juillet 2010 :

Divers 07-2010 002

 

Le rond point des Allèges, l'autoroute devrait passer à proximité :

Divers 07-2010 013

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

EOLE 05/08/2010 16:38



En principe le pont franchira le fleuve à 300 mètres au nord de l'usine de traitement des eaux (à la hauteur du champ de vignes). Hauteur à partir de la digue = 17.5 m.


Merci pour tous ces renseignements.


 



EOLE 05/08/2010 09:24



Je vois que le sujet vous intéresse, mais quel est votre position quant aux évitements des domiciles de nos élus (Schiavetti, Vauzelle). A noter que l'article a été transmis à certains journaux
comme le canard enchainé par exemple... Attendons les retombées...


D'autre part, concernant les "encombrants" déposés çà et là sur les voies publiques, rdv derrière les Jardins de Barriol, derrière la draille du Rhône, derrière l'usine de traitement des eaux,
vous y verrais un véhicule abandonné que nos chers jeunes risquent de faire flamber d'un jour à l'autre, avec l'environnement qui va avec... Gendarmerie prévenue, maire prévenu etc... Pas de
réactions...!


Amitiés



ASSPB 05/08/2010 15:04



"Eole", je vous remercie pour vos commentaires et pour l'intérêt que vous portez à notre quartier. Notre association s'est intéressé au contournement autoroutier depuis 1995. J'ai assisté
personnellement à la plupart des réunions dites de "concertation" jusqu'en octobre 2008, où j'ai finalement jeté l'éponge, excédé par l'hypocrisie, la langue de bois et la non prise en
compte de nos remarques par les responsables de la D.R.E. (cf. les articles sur ce sujet mis en ligne sur le blog depuis son ouverture en janvier 2007). Notre association a défendu un tracé
sous-fluvial, qui à notre avis, n'aurait lésé personne en prenant en compte l'intérêt général. Maintenant, que le futur tracé évite certains et pas d'autres, notre association, qui défend
l'intérêt général, n'a pas, à mon avis, à prendre position. Sauf, bien entendu, dans le cas où pour éviter une propriété signalée, le tracé serait néfaste à plusieurs autres propriétés. De toutes
façons, à la vue des informations en notre possession, je ne suis pas sûr que le domicile du Maire soit évité, ou, s'il l'est, il risque de se trouver à proximité de l'autoroute. Quelquefois,
malgré le traumatisme de l'expropriation, il vaut mieux se trouver carrément sur le tracé qu'à proximité où l'on subira les nuisances et une dépréciation de son bien. Cependant, le Maire, lors de
réunions, a toujours déclaré que l'intérêt général devait primer sur les intérêts particuliers. Quand à la propriété de M. Vauzelle, j'ignore exactement où elle se trouve, de plus, je ne me suis
guère intéressé à la partie du tracé sur Gimeaux, je ne peux donc donner un avis.


En ce qui concerne les "encombrants", nous intervenons régulièrement auprès du Responsable des Services Techniques de la ville, photos à l'appui, lorsque nous découvrons, où que l'on nous
signale, ce genre de dépôts. Si notre demande n'est pas suivi d'effets, nous demandons à l'élue du quartier de s'en occuper. En ce qui concerne les épaves ou les véhicules abandonnés, il vous
suffit d'appeller le service de la Règlementation (04.90.93.39.92) qui, en collaboration avec le Commissariat, fera procéder à l'enlèvement. Notre association est intervenue plusieurs fois pour
faire enlever des véhicules (canal d'Arles à Bouc, Barriol,...). La confidentialité étant respectée, vous pouvez réclamer cet enlèvement.


Comme vous, nous constatons également que nos concitoyens sont de plus en plus incivils et pollueurs et se débarassent volontiers de leurs déchets chez le voisin ou dans la nature. Nous
avons pu vérifier que des entreprises et des commerçants avaient également ce genre d'attitude! C'est déplorable.


En espérant avoir répondu à vos interrogations, recevez mes salutations associatives.


Le Secrétaire, Albert LAUGIER



Présentation

  • : Blog de l'Association Sud Semestres-Plan du Bourg. Siège : N°11, rue Léo Lagrange 13200 ARLES
  •  Blog de l'Association Sud Semestres-Plan du Bourg. Siège : N°11, rue Léo Lagrange 13200 ARLES
  • : Informations et commentaires sur les projets des quartiers de Barriol, des Semestres, de Plan du Bourg et plus largement sur la Ville d'ARLES. Présentation et activités de l'Association Sud Semestres-Plan du Bourg.
  • Contact

Recherche