Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 mars 2011 4 03 /03 /mars /2011 09:57

Notre quartier se situant dans le canton Arles Ouest, nous allons élire, pour 3 ans seulement à cause de la réforme des Collectivités Territoriales, un nouveau Conseiller Général. Le C.G. sortant est Hervé SCHIAVETTI, son mandat aura duré 7 ans, une année de plus que prévu, toujours à cause de la réforme.

Les candidats déclarés sont :

Hervé SCHIAVETTI (Front de Gauche)

Jean-Louis LIMONTA (Front National)

Serge BERTHOMIEU (Parti Radical)

David GRZYB (Parti Socialiste)

Sylvie PASQUINI (NPA).

 

Rappel des résultats des élections de 2004 (premier tour) :

 

Nuance Voix % exprimés élu/battu
  M. Hervé SCHIAVETTI COM 5 578 54,20% ELU
  M. SERGE BERTHOMIEU UMP 1 442 14,01% BAT
  M. GERARD DAVID FN 1 772 17,22% BAT
  M. ERIC JOUVEAUX DIV 685 6,66% BAT
  M. DAVID IBANEZ VEC 461 4,48% BAT
  M. BERNARD LABAT EXG 82 0,80% BAT
  M. BRUNO LECLERC EXG 272 2,64% BAT
Le siège de Conseiller Général a été pourvu au premier tour.

 

La réforme des Collectivités territoriales :

 

Que prévoit la réforme ?

La création du Conseiller Territorial (C.T.) qui siègera à la fois au Conseil Régional et au Conseil Général de son département d’élection (c’est en quelque sorte un cumul de mandat qui ne dit pas son nom). Environ 3 500 Conseillers Territoriaux succèderont aux quelques 6 000 Conseillers Généraux et Régionaux. Ils seront élus au scrutin uninominal majoritaire à deux tours dans des cantons élargis dont la zone géographique n'est toujours pas définie (l'élection avec une dose de proportionnelle et la parité homme/femme du C.R. disparaît). Le C.T. s’occupera à la fois des compétences du Département et de la Région, il sera l’interlocuteur unique des Maires. Les départements et les régions perdent la clause de compétence générale qui leur permettait d’intervenir dans beaucoup de domaines. Ils auront des compétences spécialisées bien définies qui réduiront leur capacité d’initiative qu’ils avaient auparavant. Ce qui explique la grogne des élus actuels et l’inquiétude des associations qui bénéficiaient de leurs subsides.

Les communes, avec près de 520 000 conseillers municipaux, sont confortées car elles restent l’échelon de base de la démocratie locale. Elles conservent la clause de compétence générale. Lors des élections municipales de mars 2014, les conseillers intercommunaux  seront signalés sur les listes des candidats, ils seront donc élus au suffrage universel direct. Les intercommunalités devront couvrir intégralement le territoire d’ici le 1er juin 2013. S’il n’y a pas d’accord se sont les Préfets qui trancherons. Chez nous, la commune des Saintes-Maries-de-la-Mer ne fait partie d’aucune intercommunalité. A terme, s’il y a accord, les 3 intercommunalités du Pays d’Arles (29 communes) pourraient se regrouper. De grandes métropoles (+ de 500 000 habitants) pourront être créées et bénéficier de transferts de compétences et de fiscalité.

Pour aller plus loin : www.lareformedescollectivites.fr et  www.adels.org .

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Blog de l'Association Sud Semestres-Plan du Bourg. Siège : N°11, rue Léo Lagrange 13200 ARLES
  •  Blog de l'Association Sud Semestres-Plan du Bourg. Siège : N°11, rue Léo Lagrange 13200 ARLES
  • : Informations et commentaires sur les projets des quartiers de Barriol, des Semestres, de Plan du Bourg et plus largement sur la Ville d'ARLES. Présentation et activités de l'Association Sud Semestres-Plan du Bourg.
  • Contact

Recherche