Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 octobre 2011 7 09 /10 /octobre /2011 13:32

Issue du rassemblement de trois associations (la fédération Nationale des Déportés, Internés, Résistants Patriotes - section d’Arles, l’Association Nationale des Anciens Combattants de la résistance - Comité d’Arles, et des Amis de l’A.N.A.R.C. – Comité d’Arles), l’association, créée en 1997, a pour mission de perpétuer la mémoire de la Résistance, l’Internement et la Déportation (entre 1933 et 1945) par le régime nazi et ses collaborateurs, des génocides des Juifs et des Tsiganes, des exactions infligées aux populations. L’association œuvre dans deux directions :

·          Faire connaître l’Histoire locale de la résistance et de la Déportation en Pays d’Arles par des activités diverses et multiples (expositions, conférences, commémorations, animations dans les établissements scolaires).

·          Arriver à la création d’un Centre Résistance et Déportation du Pays d’Arles à l’horizon 2013, dans les bâtiments de l’ancien collège Frédéric Mistral, boulevard Emile Combes.

Enfin installée dans l’ancien collège, l’association a fait visiter les lieux et présenté, début octobre, aux élus, aux adhérents et aux amis son Projet Scientifique et Culturel (PSC) constituant l’ossature de son Centre Résistance et Déportation.

Les grandes lignes du PSC :

·          Non pas un « Musée », mais un « Centre » : être à la fois un lieu de mémoire, d’exposition et de documentation proposant une approche d’humilité et de sobriété tout en intégrant des techniques de scénographie modernes (images et sons).

·          Transmettre l’histoire et la mémoire de la seconde guerre mondiale sous un angle local : instaurer un dialogue entre l’histoire (celle des livres d’histoire) et l’histoire locale (celle que l’on se raconte de père en fils).

·          Promouvoir les idéaux de Paix, de Liberté et des Droits de l’Homme : réfléchir sur les mécanismes de la guerre et de l’intolérance. Ouvrir cette réflexion sur l’actualité.

En réponse à quelques esprits chagrins qui se sont étonnés dans le passé d’un tel projet pour Arles arguant que la ville n’était pas Oradour-sur-Glane*, l’association insiste sur les spécificités de la Résistance en Pays d’Arles :

·          La Résistance ouvrière et syndicale : la Résistance s’appuie sur les structures syndicales des cheminots et des ouvriers agricoles de Camargue (nombreux immigrés Italiens, Espagnols et Grecs ayant fui le fascisme dans leur pays).

·          Jean MOULIN : la grande figure nationale de la Résistance avait sa maison familiale à Saint-Andiol. C’est après son parachutage près d’Eygalières que Jean Moulin débute son histoire de fédérateur de la clandestinité (sous l’égide du général De Gaulle) pour aboutir à la création du Conseil National de la Résistance le 27 mai 1943, moins d’un mois avant son arrestation et sa fin tragique.

·          La résistance militaire : préparation du débarquement en Provence (45 août 1944), bombardements des ponts sur le Rhône, combats de la Libération d’Arles.

·          Déportation depuis le Pays d’Arles : 92 déportés et 78 internés à Arles.

  ·          Le camp de Saliers : il s'agit du seul camp d'internement, créé par le gouvernement de Vichy, réservé aux nomades.

   

La Ville a fait réaliser quelques petits travaux (peinture, cloisons, électricité) pour un montant de 20 000 €,  pour permettre, dans un premier temps, l’installation de l’association. Il faudra encore attendre de nombreux mois avant la réhabilitation complète du site et l’inauguration du Centre de la Résistance et de la Déportation. Le Maire et le Président du Conseil Régional qui soutiennent le projet depuis le début, malgré des discours très engagés sur l’esprit de résistance et le devoir de mémoire, n’ont avancé aucun chiffre quand au financement des aménagements des différentes salles.

 

 * village martyr du Limousin où les Waffen SS exécutèrent tous les habitants (642 victimes), le 10 juin 1944.

 

Association pour un Musée de la Résistance et de la Déportation d’Arles et du Pays d’Arles

Président : Georges CARLEVAN

Ancien collège Frédéric Mistral, boulevard Emile Combe 13200 ARLES

Téléphone : 04.90.96.52.35  Télécopie : 04.90.49.02.58

Messagerie : musee-resistance.déportation@wanadoo.fr

Site internet : http://www.centre-resistance-arles.fr

En attendant l’ouverture du Centre, l’association, qui s’appuie sur un Comité Scientifique et Culturel, continue ses activités grâce au travail de son Agent de Mémoire et de nombreux bénévoles :

·          Le centre de documentation : ouvert le 1er mercredi de chaque mois (de 14h. à 17h.) et sur rendez-vous, il rassemble des livres (plus de 2 600), des documents (photos, tracts, affiches, revues,…), des dossiers thématiques, des documents audiovisuels, des collections d’objets (postes T.S.F., poste émetteur-récepteur, imprimeries clandestines, armes, vêtements,…).

·          Des animations pédagogiques : elles touchent, chaque année, plus d’un millier de scolaires par des témoignages vivants, des visites guidées, des ateliers pédagogiques et la participation au Concours National de la résistance et de la Déportation (en 2012, le thème est « Résister dans les camps nazis »).

·          Un travail de collecte et de documentation : c’est la base de toutes les activités : collecter, inventorier et conserver.

·          Les Journées de la Mémoire : chaque année, l’association organise les Journées de la Mémoire sur un thème différent (en 2011 : « Le régime de Vichy en Provence (1940-1942) ») avec des expositions et des débats. Depuis 5 ans, les étudiants de l’I.U.T. s’associent au projet. En 2012, ces journées porteront sur « Provence : les années noires, Occupation et Résistances (1942-1944) ».

·          Des expositions itinérantes : acquises par l’association, elles circulent dans tout le Pays d’Arles afin de faire connaître l’histoire locale.

·          Un Journal : « Générations Résistances » est diffusé régulièrement auprès des adhérents et dans des points de distribution (Médiathèque, MdVA). Une brochure a été publié en 2007 : « Résistances à Arles, 1939-1945 ».

 

 

 

 

 

 

                                  

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Blog de l'Association Sud Semestres-Plan du Bourg. Siège : N°11, rue Léo Lagrange 13200 ARLES
  •  Blog de l'Association Sud Semestres-Plan du Bourg. Siège : N°11, rue Léo Lagrange 13200 ARLES
  • : Informations et commentaires sur les projets des quartiers de Barriol, des Semestres, de Plan du Bourg et plus largement sur la Ville d'ARLES. Présentation et activités de l'Association Sud Semestres-Plan du Bourg.
  • Contact

Recherche